Le Bip - maison de la région

Histoire des bâtiments

Témoins des époques marquantes de l’histoire de Bruxelles, les bâtiments qui accueillent le Bip constituent un patrimoine exceptionnel.

Aux numéros 2 et 4 de la rue Royale, s’élève l’Hôtel de Grimbergen (1776), édifié par l’abbaye du même nom sur les ruines de l’ancienne chapelle ducale palatine datant de 1524. Il s’intègre parfaitement au style néoclassique de l’ensemble de la Place Royale.

Au fil des années, l’hôtel connait à la suite de la Révolution française diverses affectations. L’angle du côté du Parc fut ainsi occupé par le Café de l’Amitié en 1830. L’angle côté place Royale accueillit de 1840 à 1845 la librairie C. Muquardt, à laquelle succéda de nouveau une taverne.

En 1920, le bâtiment connut un complet réaménagement avec l’implantation de la « Lloyds & National Provincial Foreign Bank Ltd » en 1920. C’est de cette époque que datent l’escalier et le hall d’entrée de marbre par lequel on accède aujourd’hui au Bip ainsi que la vaste salle des guichets.

Dès son affectation au Ministère de la Région bruxelloise en 1984, à la Région de Bruxelles-Capitale en 1989, il bénéficie au début des années 90 d’une première rénovation en vue de l’installation de l’administration régionale et l’ouverture au public des vestiges archéologiques de l’Aula Magna, de l’ancienne rue Isabelle et de la chapelle ducale érigée sous le règne de Charles Quint.

Aux numéros 11-12 de la Place Royale, l’hôtel de Spangen fut construit par le comte du même nom sur les vestiges de l’hôtel d’Hoogstraeten, propriété d’Antoine de Lalaing au 16e siècle. Implanté au fond d’une cour intérieure fermée par un portique édifié vers 1776-1777, il est de style néoclassique et remonte au dernier quart du 18e siècle. Résidence de Guillaume d’Orange dès 1821, il est mis sous séquestre lors de la Révolution belge. L’Etat belge y implante successivement le siège de la Haute Cour militaire, le Ministère des Travaux publics puis le Ministère des Chemins de Fer. L’installation de la Cour des Comptes en 1897 occasionne des transformations. Datent de cette époque la cage d’escalier d’honneur avec sa grande verrière ainsi que la salle d’assemblée générale aux plafonds stuqués, richement dorés et polychromés. C’est dans cette salle restaurée que se réunit chaque jeudi le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale.

En 2004, le gouvernement bruxellois décidait d’ouvrir au public l’ensemble des bâtiments de la place Royale. Après d’importantes rénovations, le Bip - Brussels Info Place, et aujourd'hui Maison de la Région - fut inauguré en mai 2008.

Le siège du Gouvernement bruxellois

Depuis 2008 l’ouverture du Bip en mai 2008, le Conseil des Ministres de la Région de Bruxelles-Capitale s’y réunit tous les jeudis, dans la salle appelée Salle Léopold, aux plafonds stuqués, richement dorés et polychromés.

Le Gouvernement de la Région est composé d'un Ministre-Président, de 4 Ministres - 2 francophones et 2 néerlandophones - et de 3 Secrétaires d'Etat. Il est élu tous les 5 ans par le Parlement bruxellois (ou Conseil de la Région de Bruxelles-Capitale) et exerce le pouvoir exécutif.

Les membres du Gouvernement régional bruxellois gèrent les matières définies par les compétences régionales : l'aménagement du territoire, l'urbanisme, la rénovation urbaine, le logement, les travaux publics, les transports, la politique économique, le commerce extérieur, l'emploi, la protection de l'environnement, l'énergie, les Pouvoirs locaux, la recherche scientifique et les relations internationales. Vers le site de la Région >>

L'équipe du Bip